La cigarette électronique fait chuter la vente de cigarettes en France

La cigarette électronique fait chuter la vente de cigarettes en France

Bonne nouvelle pour les associations de lutte contre le tabagisme, l'O.F.D.T. (Office Français des Drogues et de la Toxicomanie) vient de rendre public son rapport annuel sur la consommation de cigarettes en France. Cet office est totalement indépendant. Il ne répond à aucun lobby, ni de l'industrie cigarettière ni du gouvernement. Les chiffres et les données qui divulguent peuvent être entendus sans à priori.

 

Selon le journal « Les Echos » dans lequel ce rapport est publié, la consommation de cigarettes en France a connu en 2013 un recul sans pareil depuis les fortes hausses de prix des années 2003-2004. La vente de tabac accuse une baisse de 7,6% en un an. Le nombre de cigarettes vendu dans l'hexagone s'est élevé à 47,5 milliard d'unités, 4 milliards de moins que l'an passé. La vente de tabac à rouler progresse encore (+2,6%) mais sans commune mesure avec les années précédentes.

 

Plusieurs facteurs sont mis en avant pour expliquer ces excellents chiffres. Tout d'abord, l'augmentation régulière du prix chaque année a fait franchir la barre psychologique des 7 euros pour les cigarettes de marque. Ensuite, en corolaire de ces hausses de prix, la contrebande et les achats dans les pays européens frontaliers se sont développés (d'où les récents mouvements de protestations des buralistes de la région de Perpignan).

 

Enfin, et c'est ce que le rapport mais clairement en avant, c'est le succès fulgurant de la cigarette électronique.

 

2013 a vraiment été l'année de l'explosion du phénomène. Entre 8 et 9 millions de français avouent  'avoir déjà essayé. 1 à 2 millions l'utilisent quotidiennement. Son usage est en grande partie à l'origine de la baisse des ventes enregistrée. Elle s'est imposée comme l'un des meilleurs substituts. Elle permet en outre de réduire la consommation quotidienne moyenne en cigarettes pour les personnes ne s'estimant pas encore prête à arrêter.

 

Recommandée récemment dans une tribune par plus de 100 médecins, la cigarette électronique serait moins dangereuse pour la santé que les produits trop gras et les aliments trop sucrés.