Qu'est-ce que le Sweet Spot ?

Qu'est-ce que le Sweet Spot ?

Comment profiter du Sweet Spot ?

L’élément essentiel à connaître est la puissance que va libérer le circuit de votre cigarette électronique, à la hauteur de l’atomiseur. Dans le langage des vapoteurs, il s’agit de « puissance de Sweet Spot ». Avec une faible puissance, la sensation de vape sera faible et non satisfaisante. Cependant, avec une puissance trop élevée, le liquide va chauffer au niveau de la résistance et engendrera un mauvais rendu, c’est-à-dire une mauvaise saveur et un goût de brûlé. Cela peut en plus entraîner le risque que votre atomiseur et votre batterie soient détériorés par un trop gros effort. Le Sweet Spot est donc considéré comme un niveau de fonctionnement et non comme un paramétrage spécifique car les goûts diffèrent pour le rendu des saveurs et le hit d’un vapoteur à un autre.

 

Comment bien s'équiper en conséquence ?

Il n’est pas fondamental de disposer d’un dispositif onéreux pour pouvoir bénéficier de ce niveau de vape. Vous n’avez seulement qu’à bien combiner les constituants, afin de réussir à trouver le spot idéal. Mais avant d’y parvenir, vous devez en premier lieu connaître les diverses notions électriques basiques requises pour mieux comprendre le principe de la cigarette électronique et du Sweet Spot, et surtout de disposer d'une batterie à tension variable ou de pouvoir changer la résistance de son atomiseur.

 

Les unités électriques de base

Pour mieux vous en sortir avec votre cigarette électronique, vous devez d’abord avoir une meilleure compréhension des lois qui la dictent. Découvrez donc ci-dessous quelques notions électriques pour vous aider à déchiffrer les données inscrites sur le dispositif.

 

La tension (U) est exprimée en Volt

 La tension électrique est la force représentant la pression du courant traversant le circuit. Cette dernière est exprimée en volt.

 

L’intensité (I) : en Ampères

 L’intensité est quant à elle exprimée en Ampère. Elle indique la quantité du courant traversant le circuit. Il s’agit plus clairement de la charge électrique.

 

La résistance (R) : la loi d'Ohm (Volt divisé par Ampère : V/A ou U/I)

 La résistance, exprimée en Ohm (Ω), indique la force s’opposant au courant. Il s’agit d’un frein, composé par les divers constituants du circuit. Ce frein engendre un échauffement nommé effet Joule lorsque le courant passe. C’est la base même de l’atomiseur, disperser l’énergie en libérant de la chaleur.

 

La puissance (P) : exprimée en Watts = V x A = U x I

 La puissance est le produit de l’intensité et de la tension. Il s’agit d’une certaine manière de la quantité de courant qu’un circuit électrique peut produire. Cette puissance est exprimée en Watt. Cette dernière indique l’énergie transmise à la résistance de l’atomiseur. Ainsi, lorsque le dispositif libère plus de puissance, cela implique que la résistance chauffe davantage. Ceci influe directement sur le volume de vapeur délivrée, de même que sur le hit et la saveur.

 

Ce qu’il faut savoir sur la Loi d’Ohm

 La loi d’ohm sert à déterminer le rapport existant entre la puissance, la tension, l’intensité ainsi que la résistance. Elle dresse le principe qui suit : la tension au niveau d’une résistance est relative à l’intensité qui la parcourt, ceci s’explique par la formule : « U = R X I ». On peut en conclure que l’intensité se définit comme suit : I = U/R.

 

Le Sweet Spot idéal

 Le niveau de Sweet Spot peut varier entre une puissance de 7W à 12W selon les goûts du vapoteur. Si vous appréciez les sensations extrêmes, vous pouvez même surpasser cet intervalle, autrement vous pouvez aussi être satisfait même en-dessous de celui-ci. Toutefois, dans la majorité des cas, le Sweet spot optimal des vapoteurs se situe dans cet intervalle. Dans tous les cas, lorsque vous aurez défini votre puissance de Sweet Spot idéale, pensez à la retenir pour ainsi la reproduire lorsque vous aurez à configurer de nouvelles e-cigarettes.